Contenu

Motion Ingénieur en EPLEFPA

Constatant les écarts de régime indemnitaire entre les services déconcentrés et les établissements d’enseignement. Constatant que cet écart de régime indemnitaire est un frein à la mobilité. Constatant que l’enseignement agricole appuie sa spécificité sur la présence d’ingénieurs au sein de ses établissements. Constatant les difficultés pour les IAE en établissement pour pouvoir accéder au divisionnariat. Constatant qu’en fin de carrière, un IAE n’ayant pas accédé au divisionnariat reste bloqué à l’IB de rémunération terminal 801 alors que son collègue PCEA ou PLPA accède quasi systématiquement à la hors classe et bénéficie de l’IB de rémunération terminal 966 :

Le SNIAE exige :

• Qu’un IAE en établissement reste un ingénieur à part entière et ne soit pas considéré uniquement comme un enseignant.

• Qu’un IAE effectue de réelles missions d’ingénieur relevant de ses compétences.

• Que les IAE en établissement bénéficient d’un régime indemnitaire identique à celui d’un IAE en service déconcentré.

• Qu’un IAE qui fait le choix, en connaissance de cause, d’une carrière d’enseignant à part entière soit détaché puis intégré de droit dans le corps des PCEA afin de bénéficier des promotions “au choix” et “au grand choix” pour le passage au grade supérieur dans ce corps.